Traductions de cette page:

Guide du portforwarding.

Le portforwarding consiste à ouvrir une entrée particulière d'un routeur pour les besoins d'une application. C'est comme un barrage dont on ouvrirait les portes afin de récupérer un flux marin. Pour faire une analogie; dans notre cas, le barrage se nomme 30000 (le port à ouvrir) et le flux marin se nomme Xlinkkai (l'application).

Il existe trois types de portforwarding :

  • les portes du barrage sont ouvertes (le port 30000 est ouvert) : le routeur laisse passer toutes les connexions relatives à Xlinkkai; il n'y aura aucun problème de fermeture aléatoire du programme et la vitesse de jeu sera optimale (le lag avec les autres ne pourra pas être réduit). C'est ce qu'il faut atteindre si vous voulez jouer sans aucun problème.
  • les portes du barrage sont à demi closes (le port 30000 n'est pas ouvert mais il est possible de se connecter à Kai malgré tout) : le routeur est suffisamment tolérant pour laisser Kai agir même s'il est possible de rencontrer des problèmes de déconnexion ainsi que des pics de lag ou encore de voir le ping d'autre en “establishing link” alors qu'ils sont déjà portforwardés.
  • les portes du barrage sont closes (le port 30000 n'est pas ouvert) et le programme se ferme de manière intempestive accompagné d'un message d'erreur : le routeur ne tolère pas Kai, il n'y a pas d'autre choix que d'ouvrir le port.

Il semblerait que la plupart des routeurs des FAI (fournisseurs d'accès à internet) français (Free, Alice…) tolèrent Kai. Vous vous retrouverez probablement dans le second cas émis plus haut si vous ne touchez à rien dans la configuration de votre routeur.


Portforwarder n'est plus une prise de tête: si vous avez de dont il est besoin, vous serez capable de rendre ce procédé bien plus simple en appliquant la seconde méthode, un peu plus en bas.

N'appliquez pas les deux méthodes en même temps! Si vous faites ainsi, votre portforwarding sera complètement gâché et il vous faudra tout recommencer.


Première méthode: Portforwarder par le port 30000.

Cette méthode fonctionne avec n'importe quel routeur et version de Kai.

L'IP statique

Vous devez vous rendre dans les propriétés de votre périphérique Internet(celui vous laissant y accèder; cela peut être un câble ethernet, une carte wifi…) pour cette étape. Les adaptateurs Psp ne sont pas concernés par le portforwarding. N'entrez pas une Ip statique dans l'adaptateur pour votre Psp.

Il vous faut rendre son Ip interne statique sinon, à chaque fois que vous redémarrerez votre ordinateur, elle changera.

PortForward.com Static IP Guide

Portforwarding. Une fois votre Ip statique faite, rendez vous ici: PortFoward.com Router Index

Trouvez le matricule de votre routeur et suivez les instructions (notez que certains guides vous diront de portforwarder avec les deux protocoles alors que seul l'UDP est nécessaire).

Une fois votre portforward réalisé, vous pouvez le tester avec cet utilitaire. http://www.voipuser.org/port_forward_tester.html

Notez qu'il n'a pas été fait par l'équipe d'Xlinkkai.

Réglages pour la configuration de Kai.

Il vous changer le Kai port en 30000. Le Deep port doit rester à 0 .

Démarrer Kai.


Deuxième méthode: portforwarder par Upnp.

Cette méthode fonctionne seulement avec la version 7,4 d'Xlinkkai et un routeur ayant cette option Upnp.

Il s'est avéré que beaucoup de routeurs avaient cette option Upnp, rendant ainsi le portforwarding automatique. Accédez à la configuration de votre routeur et vérifiez donc si elle est présente. Si c'est le cas, activez la. Vous aurez très probablement besoin de rebooter votre routeur pour que cette nouvelle configuration soit enregistrée.

Allez dans la configuration de Kai et mettez le Kai port à 0.

Démarrez Kai.


Vous devez activer l'ip routing sur votre ordinateur en tant que touche finale.

http://www.windowsnetworking.com/articles_tutorials/w2kprout.html

Suivez ce dernier guide(même s'il est indiqué que la manipulation est pour Windows 2000 et Xp, elle peut être réalisée sur n'importe quel Windows).

Pour tester votre portforward, entrez dans une arène où des joueurs sont présents(et pour lesquels vous pouvez voir le ping) et rendez vous dans le mode diagnostics (intercace standard) ou des metrics (interface web).

S'il est inscrit “Network reachable: yes” alors vous êtes portforwardé correctement.

Si ce n'est pas le cas, vous avez alors raté la manipulation et devriez la recommencer depuis le début.

fr/evo7/port_forwarding.txt · Dernière modification: 2012/10/23 13:29 (édition externe)
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0